Formation professionnelle supérieure et charge de travail

En général, les personnes qui suivent une formation professionnelle supérieure exercent en parallèle une activité professionnelle. Elles assument donc une double charge, mais bénéficient souvent d’un soutien de la part de leur employeur.
 

Les personnes qui suivent une formation professionnelle supérieure y consacrent en moyenne de 14 à 25 heures par semaine (pendant les périodes de cours). La durée est plus courte pour les candidat(e)s à un brevet fédéral et plus longue pour les candidat(e)s à un diplôme fédéral.
 

La préparation aux examens prend davantage de temps que la formation en tant que telle, soit respectivement 20 et 25 heures par semaine.
 

Ces statistiques correspondent à notre estimation. En effet, selon notre expérience, la réussite des examens implique en plus du cours et des exercices dirigés, un travail personnel d´assimilation conséquent dont la charge est estimée à 2 jours par jour de cours. Ce travail se fait naturellement en passant par exemple des soirées à faire des résumés ou des travaux pratiques plutôt que de regarder un match ou des séries à la télévision. Jusqu’à maintenant, aucun(e) participant(e) aux cours ISEIG n’a abandonné sa formation pour cause de surcharge !

 

Partager cette publication

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Autres publications à consulter

Scroll to Top
Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés ou stockés sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil
En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site.