ICT-Platform Development Specialist avec brevet fédéral
Anciennement Informaticien-ne en techniques des systèmes et réseaux

Formations professionnelles supérieures

Introduction

Avertissement : les exigences de la formation professionnelle supérieure d’informaticien-ne-s sont définies et continuellement actualisées par l'organisation nationale du travail (OrTra) pour les métiers de l'informatique "ICT-Formation professionnelle Suisse" (ICT-FPCH) soutenue par le "Secrétariat d'Etat à la formation, à la recherche et à l'innovation" (SEFRI). Depuis 2023, le métier "Informaticien-ne en techniques des systèmes et réseaux" a été renommé "ICT-Platform Development Specialist" dont les exigences ont été actualisées pour mieux correspondre aux besoins de l'économie.
_______________________________________________
Le ou la « ICT-Platform Development Specialist »(1) est responsable du développement et de l'exploitation de plates-formes ICT complexes. A l'heure de la digitalisation dans tous les domaines, les compétences du « ICT-Platform Development Specialist » sont très demandées dans le cadre de l’implémentation et la maintenance des technologies de l’information d'une moyenne ou grande entreprise ou chez les prestataires de services ICT spécialisés dans le développement et l'exploitation de plates-formes ICT. Il intervient pour des tâches et des compétences variées comme ingénieur système senior, chef de produit, responsable de services ou spécialiste ICT. Il est responsable de la direction de projets ou de projets partiels et est chargé de la direction technique ou de l’assistance d'équipes.

Le travail professionnel du « ICT-Platform Development Specialist » se caractérise typiquement par la collaboration dans des structures d'équipe agiles avec des personnes impliquées et un environnement changeant. En raison de la structure souvent large des environnements ICT, un grand nombre de personnes, de processus et de fonctions sont concernés par le développement de plates-formes. Par conséquent, le « ICT-Platform Development Specialist » est toujours en contact avec différents groupes d'intérêts. Il harmonise leurs besoins et développe des solutions fonctionnelles. Dans son travail quotidien, il agit au sein d'un réseau varié de clients, de supérieurs hiérarchiques, de fournisseurs, d'analystes et d'ingénieurs, d'architectes ICT, de responsables d'applications, de responsables de l'assurance qualité, de responsables de processus, de responsables de la capacité, de responsables des événements et des installations, de responsables de la sécurité et d'autres spécialistes.

Documentation pdf ...

_______________
(1) Afin de faciliter la lecture, par la suite, seul le masculin est utilisé pour désigner les deux genres.

Dates, Prix, Inscription

La formation, d'une durée de 51 jours, se déroule chaque année de février à avril de l'année suivante pour préparer aux examens fédéraux qui se déroulent chaque année en mai. Les cours se déroulent généralement les vendredis et samedis toutes les 2 semaines, de 9h00 à 12h00 et de 13h00 à 16h00 et 15h00 les samedis.

Selon notre expérience, la réussite des examens implique en plus du cours et des exercices dirigés, un travail personnel d´assimilation conséquent dont la charge est estimée à 2 jours par jour de cours.
ICT-Platform Development Specialist avec brevet fédéral
Durée
51
Prix
CHF 15'300.-
Prix/j.
CHF 300.-
Cycle 2024 - 2025
En 2024
9, 10, 23, 24 fév, 8, 9, 22, 23 mar, 5, 6, 19, 20 avr, 3, 4, 24, 25 mai, 7, 8, 21, 22 jun, 23, 24 aoû, 6, 7, 20, 21 sep, 4, 5, 18, 19 oct, 1, 2, 15, 16, 29, 30 nov, 13, 14 déc 2024
En 2025
10, 11, 24, 25 jan, 7, 8, 21, 22 fév, 7, 8, 21, 22 mar, 5 avr 2025
ICT-Platform Development Specialist avec brevet fédéral
Durée
51
Prix
CHF 15'300.-
Prix/j.
CHF 300.-
Cycle 2025 - 2026
En 2025
21, 22 fév, 7, 8, 21, 22 mar, 4, 5, 25, 26 avr, 2, 3, 16, 17 mai, 6, 7, 20, 21 jun, 4, 5 jul, 5, 6, 19, 20 sep, 3, 4, 17, 18, 31 oct, 1, 14, 15, 28, 29 nov, 12, 13 déc 2025
En 2026
9, 10, 23, 24 jan, 6, 7, 20, 21 fév, 6, 7, 20, 21 mar, 10, 11, 17 avr 2026
ICT-Platform Development Specialist, complément pour Cyber Security Specialist avec brevet fédéral formés à l'ISEIG
Durée
28
Prix
CHF 9'800.-
Prix/j.
CHF 350.-
Cycle 2023 - 2024
En 2023
26 aoû, 8, 23 sep, 6, 7, 20, 21 oct, 3, 4, 17, 18 nov, 1, 2, 15, 16 déc 2023
En 2024
5, 6, 10, 20 jan, 2, 3, 16, 17 fév, 1, 2, 15, 16 mar, 6 avr 2024
ICT-Platform Development Specialist, complément pour Cyber Security Specialist avec brevet fédéral formés à l'ISEIG
Durée
28
Prix
CHF 9'800.-
Prix/j.
CHF 350.-
Cycle 2024 - 2025
En 2024
24 aoû, 6, 21 sep, 4, 5, 18, 19 oct, 1, 2, 15, 16, 29, 30 nov, 13, 14 déc 2024
En 2025
10, 11, 24, 25 jan, 7, 8, 21, 22 fév, 7, 8, 21, 22 mar, 5 avr 2025
Prix avec le subventionnement :
  • CHF 7'650.-, soit CHF 150.- par jour avec la subvention de 50 % de la Confédération pour tout candidat(e) payant ses impôts en Suisse.
  • CHF 5'150.-, soit CHF 100.- par jour avec la subvention supplémentaire de 25 % de la fondation FONPRO pour candidat(e) travaillant dans une entreprise située dans le canton de Vaud.
Subventionnement jusqu'à 75 % pour la formation : plus de renseignements ...
Le prix du cours comprend toute la documentation pédagogique distribuée comprenant des ouvrages, supports de cours, supports de présentation, exercices avec corrigés et examens à blanc avec corrigés.
Le prix du cours n'inclut pas la taxe d'examen de CHF 2'900.- (tarif 2023), non soumis à la TVA, montant subventionné à 100 % par la FONPRO et facturé par ICT-Formation professionnelle Suisse.
Modalités de paiement : plus de renseignements ...

Plan de formation et compétences à acquérir

La formation est composée de 13 modules officiels et de 1 module ISEIG de travaux interdisciplinaires mettant en pratique la matière de tous les modules et de préparation aux examens.

  • Network Management
    • 691 - Concevoir et réaliser des réseaux complexes
      Conçoit et développe des réseaux complexes en tenant compte des directives stratégiques et des exigences énoncées, planifie et coordonne l’implémentation ou l'extension des réseaux et assure ses fonctionnalités et la satisfaction des exigences par des tests.
    • 692 - Exploiter des réseaux complexes
      Conçoit le monitoring et la maintenance des réseaux complexes, met en œuvre les concepts et assure l'exploitation et le développement continu des concepts et de l'infrastructure de réseau.
  • System Management
    • 693 - Concevoir et réaliser des plateformes ICT complexes
      Définit les exigences d'une plateforme ICT, conçoit et évalue une architecture système et technologique appropriée, planifie et coordonne la mise en exploitation de la plateforme et s'assure de ses fonctionnalités et de la satisfaction des exigences par des tests.
    • 694 - Exploiter des plateformes ICT complexes
      Conçoit le monitoring et la maintenance des plateformes ICT complexes, met en œuvre les concepts et assure l'exploitation et le développement continu des concepts et des plateformes.
  • Security/Risk Management
    • 696 - Concevoir et garantir la sécurité de l'information
      Elabore des concepts visant à garantir la sécurité de l'information d'une petite ou moyenne organisation sur la base des normes actuelles et en tenant compte des conditions cadres de l'entreprise.
    • 697 - Mettre en œuvre des mesures de protection pour une infrastructure ICT
      Met en œuvre des solutions appropriées basées sur le réseau et sur l'hôte pour protéger l'infrastructure ICT, vérifie en permanence leur fonctionnement et leur efficacité et procède si nécessaire à des adaptations et à des corrections.
  • Services Management
    • 649 - Développer et convenir des prestations de service IT
      Représente les besoins des processus métiers dans un service IT, définit les directives pour la gestion des services IT (ITSM) et convient des niveaux de service avec le bénéficiaire de la prestation.
    • 695 - Définir et mettre en œuvre des processus de livraison
      Définit les processus et méthodes nécessaires à la collaboration de toutes les équipes dans le cycle de vie d'une plateforme ICT et met en œuvre un pipeline pour l'intégration et la livraison continues des artefacts logiciels et matériels.
  • Project Management
    • 690 - Planifier, conduire et superviser des projets
      Structure et planifie un projet conformément au mandat de projet défini, conduit et supervise le projet pendant sa réalisation et informe périodiquement les décideurs sur l’avancement du projet.
    • 698 - Promouvoir activement le développement de l'esprit d'équipe et clarifier les rôles au sein de l'équipe
      Constitue des équipes appropriées à des projets spécifiques, dirige les équipes dans les affaires opérationnelles par un comportement de direction adapté et conforme aux situations et assure la communication avec les parties prenantes et le développement de l'équipe.
  • Business Engineering
    • 687 - Délimiter les systèmes et spécifier les exigences
      Etablit le relevé des prestations qu'un système doit fournir, décrit le contexte du système et les interfaces et spécifie les exigences dans un catalogue d'exigences structuré.
    • 689 - Évaluer des solutions informatiques
      Procède à l'évaluation d'une solution informatique sur la base d'un mandat donné et d'exigences définies et formule une recommandation pour l'acquisition.
  • Business Management
    • 646 - Suivre et évaluer les innovations pour en dégager les tendances
      Suit en permanence les innovations et les tendances, évalue leur potentiel pour sa propre organisation, compare les avantages potentiels avec le coût de l'intégration et élabore une feuille de route pour l'introduction d'une technologie.
  • S03 - Travaux interdisciplinaires

646

Business Management

Suivre et évaluer les innovations pour en dégager les tendances

Suivre en permanence les innovations et les tendances, évaluer leur potentiel pour sa propre organisation, comparer les avantages potentiels avec le coût de l’intégration et élaborer une feuille de route pour l’introduction d’une technologie.

1
Se procurer des informations sur les innovations et les tendances de manière périodique, proactive et ciblée et évaluer la qualité et la crédibilité des informations.
1.1
Connaître les sources d’information sur les innovations et les tendances (par exemple Gartner Hype Cycle, Tech Trend Reports, conférences, études).
1.2
Connaître les indicateurs permettant d’évaluer la qualité et la crédibilité de l’information (par exemple l’auteur, l’éditeur, le format, les références de la source, l’actualité, la vérifiabilité, la reproductibilité) et pouvoir expliquer leur pertinence pour différentes sources.
2
Evaluer le potentiel stratégique et la maturité des nouvelles technologies.
2.1
Connaître la différenciation des technologies en technologies de pointe, technologies clés et technologies de base et pouvoir expliquer les caractéristiques, les opportunités et les risques des différents types de technologies.
2.2
Connaître le modèle commercial de base du cycle de vie d’un produit avec les phases d’introduction, de croissance, de maturité, de saturation, de déclin et de fin de vie.
2.3
Connaître les modèles et instruments d’évaluation stratégique des technologies et des produits (par exemple le modèle avec courbe en S, le portefeuille BCG, le portefeuille McKinsey).
3
Evaluer et quantifier les avantages potentiels des technologies sélectionnées pour une organisation.
3.1
Connaître les facteurs d’avantages pertinents (par exemple réduction du temps de traitement, simplification des processus, amélioration de la qualité du service, réduction du taux d’erreur, augmentation du chiffre d’affaires).
3.2
Connaître le portefeuille de produits ou de services et les processus opérationnels de l’organisation.
4
Spécifier les mesures nécessaires et quantifier l’effort pour l’intégration d’une technologie sélectionnée dans les produits ou services d’une organisation.
4.1
Connaître l’architecture et l’infrastructure ICT de l’organisation.
4.2
Connaître les exigences techniques et organisationnelles de la nouvelle technologie.
4.3
Connaître les éléments typiques de la planification des ressources dans les projets ICT (par exemple personnel, matériel, ressources d’exploitation, prestations externes).
4.4
Connaître les méthodes appropriées pour déterminer ou évaluer l’effort (par exemple la méthode analogique, la rencontre d’experts, la méthode Delphi, l’estimation à 3 points).
5
Créer une feuille de route avec les étapes nécessaires pour l’intégration et l’utilisation d’une technologie.
5.1
Connaître l’objectif, les éléments et les formes de présentation des feuilles de route (Roadmaps).
5.2
Connaître les méthodes et techniques permettant de vérifier la faisabilité ou les exigences critiques (par exemple études de faisabilité, Proof of Concept, prototypes verticaux et horizontaux, projets pilotes).
6
Préparer les constatations, élaborer des recommandations d’action et les présenter aux décideurs.
6.1
Connaître les éléments essentiels des recommandations d’action (par exemple le contexte, la raison et la portée de la décision en suspens, les objectifs, les options d’action, l’évaluation des options, la recommandation avec justification) et pouvoir expliquer leur contribution à la prise de décision.
6.2
Connaître le contenu et la structure d’une bonne présentation et pouvoir expliquer l’influence des attitudes pertinentes et des compétences de présentation sur la persuasion.
Durée (Jours)

649

Service Management

Développer et convenir des prestations de service IT

Représenter les besoins des processus métiers dans un service IT, définir les directives pour la gestion des services IT (ITSM) et convenir des niveaux de service avec le bénéficiaire de la prestation.

1
Déterminer avec le client les besoins d’un processus métiers en matière informatique.
1.1
Connaître les possibilités de recensement structuré des besoins des clients (p. ex. Business Model Canvas, Value Proposition Canvas, Product Vision Board, Business Blueprint) et pouvoir expliquer leur utilisation en fonction de la situation ainsi que leurs avantages et inconvénients.
1.2
Connaître les concepts de base et les paradigmes d’une architecture orientée services (SOA) et pouvoir expliquer l’importance des processus métiers dans la SOA.
1.3
Connaître les différences entre les Business Services orientés processus et les services IT orientés technologie et pouvoir expliquer l’importance du Business Service Management à pour l’alignement entre les métiers et l’IT (Business-IT-Alignment).
2
Identifier et spécifier les composants nécessaires au service IT et concevoir une architecture IT adaptée à la situation.
2.1
Connaître les méthodes et techniques de description structurée des services IT (p. ex. IT-Service Canvas, Smart Service Canvas, catalogue de services).
2.2
Connaître les couches d’infrastructure et applicatives d’une architecture IT (p. ex. matériel, réseaux, sites, applications, plates-formes, systèmes d’exploitation) et pouvoir expliquer leurs interactions et leurs interfaces.
2.3
Connaître les méthodes et techniques de modélisation et de représentation des dépendances des services IT (p. ex. méthode OBASHI, arbre des services, graphe des services, CMDB, diagramme de déploiement UML).
2.4
Connaître les principales missions de gestion dans le contexte des services IT (p. ex. configuration, sécurité en cas de panne, disponibilité, répartition de la charge, sécurité des données, Disaster Recovery).
2.5
Connaître l’architecture IT de sa propre organisation (fournisseur de prestations) et du client (bénéficiaire de prestations).
3
Définir les exigences en matière de gestion des services IT (ITSM) pour l’exploitation et le développement des services IT.
3.1
Connaître les concepts de base et les disciplines de la version actuelle d’ITIL en tant que standard de facto pour la gestion des services IT.
3.2
Connaître la classification et l’importance des standards applicables dans le contexte de la gestion des services IT (p. ex. DevOps, ISO/IEC 20000, COBIT, Agile, SIAM, VeriSM).
4
Déterminer les ressources nécessaires à l’exploitation du service IT et élaborer un modèle de facturation approprié pour le service.
4.1
Connaître les facteurs de coûts des services IT et pouvoir expliquer leur impact pour le Capacity & Availability Management et la facturation du service.
4.2
Connaître les techniques de prévision quantitatives (p. ex. extrapolation, analyse de régression et de séries chronologiques) et qualitatives (p. ex. procédé d’analogie, enquête auprès de la clientèle et du marché, table ronde d’experts, méthode Delphi, technique des scénarios) et pouvoir expliquer leur adéquation à la situation ainsi que leurs avantages et inconvénients.
4.3
Connaître les modèles de facturation typiques axés sur les processus et la technologie et pouvoir expliquer leur adéquation à la situation.
4.4
Connaître les méthodes appropriées pour calculer la rentabilité des services (p. ex. calcul de rentabilité (Return on Investment ROI), calcul comparatif des coûts).
5
Définir les indicateurs pour mesurer la performance, la qualité et l’utilisation du service IT et spécifier les directives pour le monitoring dans l’exploitation du service.
5.1
Connaître l’importance des indicateurs pour la mesure des services et pouvoir expliquer les exigences posées aux indicateurs et à leurs valeurs cibles (p. ex. pertinence, mesurabilité, comparabilité, référence aux objectifs, transparence, priorités).
5.2
Connaître les différences entre les indicateurs absolus (p. ex. chiffre unique, somme, différence, valeur moyenne) et les indicateurs relatifs (p. ex. proportions, rapports, indicateurs.
5.3
Connaître les directives nécessaires pour la collecte, la mesure, le calcul et l’agrégation des indicateurs (p. ex. technique de mesure, collecte partielle ou complète, moment précis ou période, sources de données).
5.4
Connaître les indicateurs quantitatifs et qualitatifs typiques de la gestion des services IT.
6
Elaborer un Service Level Agreement pour les prestations de services.
6.1
Connaître la notion de niveaux de service et pouvoir expliquer les niveaux de service courants dans le contexte de la gestion des services ICT (p. ex. disponibilité, temps de préparation, temps de réaction, temps de résolution, priorités et étapes d’escalade, sécurité, Reporting, RTO, RPO).
6.2
Connaître la signification, l’utilisation et les contenus essentiels des Service Level Agreements (SLA), Operational Level Agreements (OLA) et Underpinning Contracts (UC) et pouvoir expliquer leur classification dans le contexte du droit des contrats.
7
Elaborer, en collaboration avec les domaines spécialisés compétents, un calendrier et un plan de mesures pour l’introduction du service IT dans l’entreprise.
7.1
Connaître les différentes stratégies de Rollout (p. ex. Pilot, Step-By-Step, Big Bang) pour l’introduction de services IT et pouvoir en expliquer les avantages et les inconvénients.
7.2
Connaître les différentes méthodes et procédures de test (p. ex. test de module, test d’intégration, test de réception et d’acceptation, test de charge et de performance) et pouvoir expliquer leur rôle lors de l’introduction d’un service IT.
Durée (Jours)

687

Business Engineering

Délimiter les systèmes et spécifier les exigences

Faire le relevé des prestations qu’un système doit fournir, décrire le contexte du système et les interfaces et spécifier les exigences dans un catalogue d’exigences structuré.

1
Faire avec les parties prenantes déterminantes le relevé des prestations qu’un système doit fournir et de ses propriétés.
1.1
Connaître les phases du cycle de vie d’une solution informatique (introduction, croissance, maturité, saturation, déclin et fin de vie) et pouvoir expliquer les prestations typiques des différentes phases.
1.2
Connaître différentes techniques de relevés (p. ex. entretien, questionnaire, observation, étude de documents, méthode de rapport, atelier) et pouvoir expliquer leurs avantages et leurs inconvénients.
2
Identifier les systèmes périphériques déterminants et leurs relations dans le contexte du système et définir les frontières du système.
2.1
Connaître différentes caractéristiques de systèmes périphériques susceptibles d’influer sur un système (p. ex. acteurs, systèmes de tiers, processus, événements, lois, réglementations, normes).
2.2
Connaître le but d’une analyse contextuelle du système et son utilité pour le développement du système.
2.3
Connaître des techniques adaptées pour décrire et représenter des systèmes et leurs relations (p. ex. diagramme de contexte, schéma conceptuel, diagramme de cas d’utilisation UML, diagramme de composants UML, diagramme de flèche).
3
Décomposer un système en sous-systèmes ou en systèmes partiels et décrire les interactions.
3.1
Connaître la méthode de l’analyse structurée (AS) et ses éléments pour une description formelle du système (p. ex. représentation hiérarchique, diagramme de flux de données, organigramme de programme, structogramme, tableaux et arbres de décision).
3.2
Connaître la méthode de l’analyse orientée objet (AOO) et ses éléments pour une description formelle de la structure (p. ex. diagrammes de structure UML, modèle entité-relation ERM) et du comportement d’un système (p. ex. diagramme de comportement UML).
3.3
Connaître la conception pilotée par domaine (Domain Driven Design [DDD]) et ses éléments fondamentaux (p. ex. langage ubiquitaire, modèle de domaine avec entités, objets de valeur et événements de domaine, schéma conceptuel, contexte délimité [bounded context]).
4
Définir et décrire des interfaces entre des systèmes périphériques ou des systèmes partiels.
4.1
Connaître différents types d’interfaces (p. ex. interfaces matérielles ou logicielles, interfaces utilisateurs [UI], interfaces de programmation [API]) et pouvoir citer des standards courants.
4.2
Connaître des formes adaptées de description syntaxique et sémantique d’interfaces de données (dictionnaire de données, forme étendue de Backus Naur [EBNF], XML avec DTD ou XMD, JSON, OpenAPI).
5
Spécifier dans le cadre d’un dialogue avec les parties prenantes des exigences précises et vérifiables envers les prestations à fournir par le système.
5.1
Connaître le but et les principaux contenus d’un cahier des charges et d’un cahier des charges avec spécification des exigences.
5.2
Connaître les critères de qualité applicables à la description des exigences (p. ex. concision, compréhensibilité, consistance, mesurabilité et testabilité, clarté, conformité légale).
5.3
Connaître les éléments du relevé agile des exigences (p. ex. épopées [epics], fonctionnalités, récits utilisateurs [user stories], tâches) et pouvoir expliquer leur but et leur degré de détail.
6
Classer et décrire les exigences dans un catalogue d’exigences structuré.
6.1
Connaître les éléments typiques d’une description d’exigences (p. ex. identification, description, priorité, critère d’acceptation, statut).
6.2
Connaître la différence entre exigences fonctionnelles et exigences non fonctionnelles.
6.3
Connaître des exigences non fonctionnelles typiques (p. ex. fiabilité, sécurité, utilisabilité, performance, maintenabilité, portabilité, évolutivité) et pouvoir expliquer leur influence sur la qualité d’un système.
6.4
Connaître l’importance et le but du carnet de produit [product backlog], du carnet de sprint [sprint backlog] et d’un incrément produit pour la gestion agile des exigences.
Durée (Jours)

689

Business Engineering

Évaluer des solutions informatiques

Procéder à l’évaluation d’une solution informatique sur la base d’un mandat donné et d’exigences définies et formuler une recommandation pour l’acquisition.

1
Évaluer les exigences définies auxquelles la solution informatique doit répondre dans le contexte spécifique et vérifier, si nécessaire, la faisabilité technique et l’efficacité de la solution en question.
1.1
Connaître l’importance et le but des contrôles de faisabilité techniques et leurs différences par rapport à des études de faisabilité ou de projet plus complètes (p. ex. pas de contrôle ou d’évaluation de la rentabilité, de la conformité au droit, du temps à disposition/nécessaire, des risques).
1.2
Connaître des méthodes pour vérifier la faisabilité technique et la rentabilité de projets ICT (p. ex. projets pilotes, prototypage, simulations, consultation d’experts, objets de référence).
2
Définir, sur la base du mandat de projet ou d’acquisition, la procédure pour l’évaluation d’une solution informatique et établir un calendrier.
2.1
Connaître les raisons typiques d’une évaluation des outils informatiques avant leur acquisition.
2.2
Connaître les phases, activités et livrables typiques d’un processus d’évaluation et pouvoir en expliquer les interdépendances temporelles et de contenu.
2.3
Connaître des modèles de procédure pour des acquisitions agiles (p. ex. agile.agreement) et l’importance d’un code de collaboration clairement défini (valeurs, principes et pratiques).
3
Déterminer, sur la base du mandat et des exigences définies, les critères pertinents du catalogue des critères pour évaluer les offres.
3.1
Connaître la différence entre objectifs et exigences.
3.2
Connaître des possibilités de classifier les objectifs (p. ex. objectifs en termes de performances, de délais, de coûts).
3.3
Connaître des possibilités de prioriser les objectifs (p. ex. objectifs impératifs, souhaités ou facultatifs, analyse ABC selon Pareto, objectifs de performance, priorisation par catégories d’objectifs, carnets [backlogs] prioritaires).
3.4
Connaître différents types de critères (p. ex. critères d’exclusion ou KO, critères d’évaluation qualitatifs et quantitatifs, critères de sélection) et la structure de base d’un catalogue de critères.
4
Établir un cahier des charges servant de base à l’appel d’offres.
4.1
Connaître les contenus d’un cahier des charges pour un appel d’offres (p. ex. situation de départ, état actuel, objectifs, budget, calendrier, exigences à remplir par l’objet à acquérir ou épopées [epics] de référence et récits utilisateurs [user stories] dans la procédure agile, critères à remplir par les offres, principaux points d’évaluation, critères d’évaluation) et pouvoir expliquer l’utilité des divers éléments pour un soumissionnaire.
4.2
Connaître les prescriptions légales et les directives de l’entreprise pour les appels d’offres publics ou privés et pouvoir expliquer leur but (p. ex. concurrence, égalité des chances, prévention de la corruption).
5
Établir des documents d’évaluation permettant d’apprécier les offres de manière objective et transparente.
5.1
Connaître les exigences de base auxquelles doivent satisfaire les documents d’évaluation (p. ex. objectivité, clarté, transparence, aide à la décision).
5.2
Connaître les différentes méthodes d’évaluation pour comparer des offres (p. ex. pondération par paire de facteurs, matrice préférentielle, analyse de la valeur utile, méthode de classement hiérarchique) et pouvoir expliquer leur adéquation, leurs avantages et leurs inconvénients.
6
Soutenir les départements et organes compétents dans la sélection des prestataires appropriés pour l’appel d’offres.
6.1
Connaître les exigences de base auxquelles les prestataires et les fournisseurs doivent satisfaire (p. ex. compétences, projets de référence, disponibilité, certifications, respect des normes, contrats ou coopérations existants) et pouvoir les expliquer dans le contexte de l’acquisition prévue.
6.2
Connaître différentes sources pour collecter des informations sur les prestataires (p. ex. recherche documentaire dans différents médias, salons professionnels, projets de référence, sondage auprès des prestataires) et pouvoir expliquer leur adéquation, leurs avantages et leurs inconvénients.
7
Contrôler l’exhaustivité et la qualité des offres reçues, demander si nécessaire des modifications et procéder à une première sélection des offres en tenant compte des critères d’exclusion définis.
7.1
Connaître les critères typiques de la présélection des offres (p. ex. exhaustivité, respect de tous les critères d’exclusion, degré de réalisation des critères principaux, respect du budget).
8
Évaluer et comparer les offres retenues sur la base des documents d’évaluation et formuler une recommandation d’acquisition à l’attention des décideurs.
8.1
Connaître des techniques et des représentations appropriées pour synthétiser les résultats de la comparaison des offres (p. ex. histogramme, diagramme de corrélation, analyse des tendances, tables).
8.2
Connaître les contenus fondamentaux d’un sommaire de gestion [Management Summary] (p. ex. contexte, raison et portée de la décision à prendre, objectifs, options d’action possibles, évaluation des options, recommandation avec motivation) et pouvoir expliquer leur contribution à la prise de décision.
Durée (Jours)

690

Project Management

Planifier, conduire et superviser des projets

Structurer et planifier un projet conformément au mandat de projet défini, conduire et superviser le projet pendant sa réalisation et informer périodiquement les décideurs sur l’avancement du projet.

1
Analyser et vérifier conjointement avec le mandant le mandat de projet et définir une procédure appropriée ainsi que l’organisation du projet.
1.1
Connaître les caractéristiques typiques d’un projet (p. ex. ressources limitées, objectifs fixés, forme d’organisation spécifique, nouveauté concernant le contenu) et pouvoir expliquer les différences entre un projet et les tâches courantes.
1.2
Connaître des modèles de procédures séquentielles et itératives pour des projets (p. ex. modèle en cascade [waterfall], cycle en V, méthode RUP, méthode HERMES) et pouvoir expliquer leurs caractéristiques (p. ex. phases, rôles, livrables) et ce qui les différencie.
1.3
Connaître des modèles de procédures agiles pour des projets (p. ex. Scrum, Kanban, XP, DAD, SAFe) et pouvoir expliquer leurs caractéristiques typiques (p. ex. principes agiles, itérations/sprints, rôles) et ce qui les différencie.
1.4
Connaître différentes formes d’organisation des projets (p. ex. organisation de projet pure, task force, organisation hiérarchique avec état-major, organisation hiérarchique, organisation matricielle) et pouvoir expliquer leurs caractéristiques et ce qui les différencie
1.5
Connaître les principaux facteurs déterminants pour le choix de la procédure et de la forme d’organisation des projets (p. ex. directives du mandant, taille du projet, complexité, standards de la branche).
2
Structurer les prestations exigées selon le mandat de projet en sous-projets et lots de travaux et définir leurs objectifs en termes de contenu, de qualité et de délai.
2.1
Connaître le but d’une structure de découpage du projet (SDP) et différentes possibilités de classifier les sous-tâches dans la SDP (p. ex. fonction, objet du projet, calendrier).
2.2
Connaître les principaux éléments pour la définition de lots de travaux (p. ex. objectifs de résultats et livrables, estimation des coûts et du travail nécessaire, informations sur les délais, exigences en matière de ressources en personnel) et pouvoir en expliquer l’importance pour la planification et la supervision de projets.
2.3
Connaître le but des carnets (backlogs), de la définition du fini (Definition of Done; DoD), des épopées (epics), fonctionnalités, récits utilisateurs (user stories) et tâches dans les projets agiles et pouvoir en expliquer les différences en termes de granularité et d’exactitude.
3
Planifier la réalisation du projet sur la base des ressources définies.
3.1
Connaître des méthodes et des techniques de planification de projets séquentiels et itératifs (p. ex. diagramme de Gantt, plan de réseau).
3.2
Connaître les cérémonies dans la planification de projets agiles (p. ex. planification des versions dans le carnet de produit [product backlog], planification du sprint dans le carnet de sprint [sprint backlog], revue de sprint [sprint review], rétrospective de sprint [sprint retrospective], mêlée quotidienne [daily scrum]).
4
Identifier les parties prenantes déterminantes internes et externes du projet et assurer la communication du projet pendant sa réalisation.
4.1
Connaître les parties prenantes déterminantes internes et externes ainsi que leurs rôles dans le cadre d’un projet (p. ex. mandant, direction du projet, comité du projet ou comité de pilotage, équipe du projet, propriétaire du produit [product owner], maître de mêlée [scrum master]) et pouvoir expliquer leurs besoins en informations spécifiques.
4.2
Connaître des méthodes et des techniques appropriées pour gérer les parties prenantes dans le cadre d’un projet (p. ex. liste des parties prenantes, cartographie des parties prenantes, analyse du champ de force, réunion des 3 amigos).
4.3
Connaître les contenus d’un plan de communication d’un projet comprenant des mesures de communication (p. ex. cercle des destinataires, but, canal ou média, responsabilité, délai, planification, revues).
5
Connaître les responsables appropriés pour des sous-projets et des lots de travaux et attribuer des mandats de travail.
5.1
Connaître les critères de délai, qualitatifs, écologiques et économiques pertinents pour l’attribution de sous-projets.
5.2
Connaître les principaux contenus d’un mandat de sous-projet et pouvoir expliquer les prescriptions légales et spécifiques à l’entreprise déterminantes pour l’attribution.
5.3
Connaître les principaux facteurs d’influence lors du choix des ressources en personnel pour les projets (p. ex. disponibilité, qualification, charge de travail).
5.4
Connaître les exigences fondamentales à remplir par un mandat de travail ciblé et adapté à son destinataire (p. ex. cohérence, délimitation, adéquation avec les objectifs du projet) et pouvoir citer les contenus d’un mandat de travail complet (p. ex. tâches, livrables, exigences de qualité, délais à tenir, conditions cadres).
6
Assurer, sur la base des directives de l’entreprise, la gestion du changement pendant la réalisation du projet.
6.1
Connaître le processus et les directives de l’entreprise relatives à la gestion du changement et pouvoir expliquer leur importance pour le projet.
6.2
Connaître les raisons typiques des changements dans un projet (p. ex. modification des objectifs, de l’étendue, des exigences, des conditions cadres).
6.3
Connaître les principaux contenus d’une demande de modification (change request) (p. ex. description de la modification, raison et motivation, estimation des coûts, priorité).
6.4
Connaître l’influence des modifications sur la documentation du projet.
7
Identifier et analyser les risques du projet en continu et proposer aux décideurs des mesures pour les traiter.
7.1
Connaître les causes typiques des risques dans les projets (p. ex. conflits d’intérêts, ressources temporelles et personnelles, charges supplémentaires, environnement du projet, facteurs psycho-sociaux).
7.2
Connaître des méthodes et des techniques d’évaluation et de représentation des risques appropriées (p. ex. matrice des risques, cartographie des risques).
8
Surveiller l’avancement du projet en continu et proposer aux décideurs des mesures de pilotage efficaces en cas d’écarts.
8.1
Connaître des instruments appropriés pour suivre l’avancement du projet en continu (p. ex. rapports de situation, système de signalisation, rapports, revues, messages sur l’état d’avancement).
8.2
Connaître des méthodes et des instruments appropriés pour surveiller l’avancement du projet (p. ex. planification des jalons, analyse de tendance des jalons, comparaison état actuel/visé, analyse de la valeur acquise [earned value analyse], analyse de tendance des coûts, graphiques d’avancement [burndown charts]).
8.3
Connaître les accords contractuels typiques servant à contrôler l’avancement des projets agiles avec un budget ainsi que des délais et des cycles itératifs fixes (p. ex. points de contrôle, critères d’acceptation, modèle de partage du risque entre le client et le fournisseur, bonus d’efficience, critères de sortie [exits]).
8.4
Connaître les paramètres du triangle magique et du carré diabolique et pouvoir expliquer l’importance de ces modèles pour l’élaboration de mesures de pilotage en cas d’écarts.
9
Etablir des rapports périodiques sur l’avancement du projet et les présenter aux décideurs compétents.
9.1
Connaître les caractéristiques et les contenus d’un rapport sur l’avancement du projet (p. ex. état du projet, degré d’atteinte des objectifs en termes de coûts, de délais et de but concret, analyse du risque, propositions, planification).
9.2
Connaître les contenus et la structure d’une présentation de l’état du projet et pouvoir expliquer en quoi ses propres compétences en termes d’expression et de comportement influencent le travail de persuasion.
Durée (Jours)

691

Network Management

Concevoir et réaliser des réseaux complexes

Concevoir et développer des réseaux complexes en tenant compte des exigences données et des directives stratégiques, planifier et coordonner la mise en place ou l’extension des réseaux et assurer la fonctionnalité et la conformité aux exigences par des tests.

1
Analyser les exigences du Business et de la Technique pour la mise en place ou l’extension de réseaux et clarifier les questions en suspens avec les parties prenantes compétentes.
2
Elaborer, au niveau des réseaux et en tenant compte de la situation actuelle et de la stratégie d’approvisionnement, des approches possibles pour répondre aux exigences. Vérifier si nécessaire la faisabilité de ces approches.
3
Comparer et évaluer les solutions possibles sur la base de critères techniques, économiques et écologiques, élaborer une approche de solution motivée et la présenter aux décideurs.
4
Définir l’architecture physique et logique ainsi que la fonctionnalité des réseaux et les représenter graphiquement sous une forme appropriée.
5
Choisir les composants nécessaires à la réalisation et élaborer les directives pour leur configuration.
6
Développer un concept de test pour vérifier les exigences au niveau des réseaux.
7
Planifier les étapes et les ressources nécessaires à la mise en œuvre ou à l’extension des réseaux en tenant compte d’un impact minimal sur les opérations en cours.
8
Coordonner la mise en oeuvre ou l’extension des réseaux et contrôler le bon fonctionnement et le respect des exigences par des tests.
Durée (Jours)

692

Network Management

Exploiter des réseaux complexes

Concevoir la maintenance et le monitoring de réseaux complexes, mettre en oeuvre les concepts et assurer l’exploitation et le développement continu des concepts ainsi que de l’infrastructure réseau.

1
Identifier les besoins de maintenance des composants réseau dans des réseaux complexes et concevoir les processus et activités nécessaires à leur maintenance périodique.
2
Concevoir des méthodes de mesure, des indicateurs et des valeurs seuils appropriés pour le monitoring des composants réseau et de leur environnement, en tenant compte des exigences en matière de disponibilité, de performance et de sécurité.
3
Choisir les outils appropriés pour la surveillance des réseaux, développer les adaptations ou extensions nécessaires, mettre les outils en service et vérifier leur fonctionnement.
4
Mettre en oeuvre les concepts de maintenance et de monitoring, assurer le contrôle régulier de la mise en oeuvre ainsi que l’efficacité et développer les concepts si nécessaire.
5
Analyser et classer par ordre de priorité les incidents survenant dans l’exploitation de l’infrastructure de réseau, prendre des mesures immédiates appropriées et efficaces et examiner les causes après le rétablissement de l’exploitation.
6
Évaluer périodiquement les données de mesure issues du monitoring et les incidents d’exploitation, vérifier la plausibilité des résultats, préparer des chiffres-clés pertinents et déduire sur la base des conclusions les mesures nécessaires pour l’infrastructure du réseau.
7
Se procurer en permanence, de manière proactive et ciblée, des informations sur les menaces liées à la sécurité, évaluer leur pertinence pour l’infrastructure réseau et prendre si nécessaire des mesures proactives pour protéger les réseaux.
8
Observer en permanence les développements actuels de l’activité ainsi que de la technologie et prévoir à temps les adaptations de capacité nécessaires pour garantir le bon fonctionnement de l’infrastructure du réseau.
Durée (Jours)

693

System Management

Concevoir et réaliser des plates-formes ICT complexes

Déterminer les exigences d’une plate-forme ICT, concevoir et évaluer une architecture système et de technologie adaptée, planifier et coordonner la mise en service de la plate-forme et assurer sa fonctionnalité ainsi que la satisfaction des exigences par des tests.

1
Analyser un cas d’application donné pour une plate-forme, déterminer les systèmes, applications et services nécessaires et clarifier les questions ouvertes avec les parties prenantes compétentes.
2
Déterminer et spécifier, sur la base des processus métier, les exigences en matière de disponibilité, de sécurité en cas de panne, de sécurité du système et de performance de l’ensemble du système et des sous-systèmes.
3
Déterminer et spécifier les exigences en matière de sécurité et de protection des données dans le cas d’application donné.
4
Déterminer et spécifier les exigences en matière de Disaster Recovery des systèmes et des données dans le cas d’application donné.
5
Concevoir et visualiser l’architecture système et technologique de la plate-forme en tenant compte de l’environnement système existant et de la stratégie d’approvisionnement.
6
Évaluer le projet architectural en tenant compte des critères techniques, économiques et écologiques avec les parties prenantes concernées et procéder à des ajustements si nécessaire.
7
Élaborer un concept de sauvegarde, de restauration et d’archivage des données pertinentes et choisir les technologies appropriées pour la réalisation de ce concept.
8
Développer un concept pour des tests horizontaux et verticaux “End-to-End” de l’ensemble du cas d’utilisation.
9
Planifier et coordonner la mise en service de la plate-forme et en vérifier le bon fonctionnement et le respect des exigences par des tests.
Durée (Jours)

694

System Management

Exploiter des plates-formes ICT complexes

Concevoir la maintenance et le monitoring de plates-formes ICT complexes, mettre en oeuvre les concepts et assurer l’exploitation et le développement continu des concepts et des plates-formes.

1
Identifier les besoins de maintenance des serveurs, des applications et des services d’une plate-forme et concevoir les processus, les cycles et les activités nécessaires à leur maintenance périodique et à la gestion des mises à jour et des correctifs.
2
Planifier et communiquer les fenêtres de maintenance et de mise à jour en tenant compte des secteurs d’activité concernés, des dépendances du système et d’un impact minimal sur les opérations en cours.
3
Diriger et surveiller les travaux de maintenance et les versions de mise à jour, assurer le bon fonctionnement de la plate-forme après avoir effectué les travaux au moyen de tests et décider si nécessaire de rollbacks ou de fallbacks.
4
Concevoir des méthodes de mesure, des chiffres clés et des valeurs seuils appropriés pour le suivi de la plate-forme et la surveillance des niveaux de service définis, en tenant compte des directives légales et opérationnelles.
5
Choisir les outils appropriés pour la surveillance de la plate-forme, développer les adaptations ou extensions nécessaires, mettre les outils en service et vérifier leur fonctionnement.
6
Analyser et classer par ordre de priorité les incidents survenant dans l’exploitation de la plate-forme, prendre des mesures immédiates appropriées et efficaces et examiner les causes après le rétablissement de l’exploitation.
7
Evaluer périodiquement les données de mesure issues du monitoring et les incidents d’exploitation, vérifier la plausibilité des résultats, préparer des chiffres-clés pertinents et déduire à partir des conclusions les mesures nécessaires pour la plate-forme.
8
Vérifier le fonctionnement et l’efficacité des sauvegardes et de l’archivage par des tests de restauration réguliers, vérifier l’intégrité des données et les exigences en matière de Disaster Recovery, documenter les résultats des tests et prendre des mesures d’amélioration ou de correction si nécessaire.
9
Se procurer en permanence, de manière proactive et ciblée, des informations sur les menaces liées à la sécurité, évaluer leur pertinence pour la plate-forme et prendre si nécessaire des mesures proactives pour protéger cette dernière.
10
Observer en permanence les développements actuels du Business et de la Technologie et prévoir à temps les adaptations de capacité nécessaires pour garantir le bon fonctionnement de la plate-forme.
Durée (Jours)

695

Service Management

Définir et mettre en oeuvre des processus de distribution

Définir les processus et méthodes nécessaires à la collaboration de toutes les équipes dans le cycle de vie d’une plate-forme ICT et mettre en oeuvre un pipeline pour l’intégration et la livraison continues des artefacts logiciels et matériels.

1
Identifier les parties prenantes, leurs rôles et les interfaces dans l’ensemble du cycle de vie d’une plate-forme ICT.
2
Définir l’organisation, les processus et la culture pour la collaboration de toutes les équipes, du développement à l’exploitation de la plate-forme (DevOps / SysOps).
3
Définir des chiffres clés et des métriques appropriés pour mesurer la performance et la qualité des processus et des équipes DevOps et SysOps.
4
Connaître avec les parties prenantes les exigences des différentes phases d’un pipeline pour l’intégration et la livraison continues des artefacts logiciels et matériels.
5
Concevoir la gestion, le versionnement, le packaging et la distribution de ses propres artefacts logiciels et de ceux de tiers pour la plate-forme.
6
Déterminer avec les parties prenantes la technologie, le degré d’automatisation, l’infrastructure et les outils pour le pipeline.
7
Mettre en place l’infrastructure et les outils pour le pipeline et assurer leur fonctionnement et leur développement dans l’entreprise.
8
Planifier et surveiller la livraison continue d’incréments et de versions à travers toutes les phases du pipeline et prendre si nécessaire des mesures de contrôle efficaces.
9
Évaluer périodiquement la performance et la qualité des processus et des équipes DevOps et SysOps, prendre si nécessaire des mesures d’amélioration ou de correction et assurer l’intégration des connaissances acquises dans les équipes.
Durée (Jours)

696

Security/Risk Management

Concevoir et garantir la sécurité de l’information

Élaborer, sur la base de normes courantes et en tenant compte des conditions cadres spécifiques à l’entreprise, des concepts visant à garantir la sécurité de l’information dans les petites et moyennes organisations.

1
Déterminer le besoin de protection des systèmes et des données dans l’infrastructure ICT d’une organisation, en tenant compte de la stratégie globale de sécurité de l’information et des normes courantes.
2
Élaborer un concept pour garantir les objectifs de protection requis tout au long du cycle de vie des données et définir les mesures techniques et organisationnelles nécessaires à sa mise en oeuvre.
3
Élaborer un concept d’accès logique aux systèmes et aux données et définir les mesures techniques et organisationnelles nécessaires à sa mise en oeuvre.
4
Élaborer un concept d’accès physique à l’infrastructure ICT et définir les mesures techniques et organisationnelles nécessaires à sa mise en oeuvre.
5