Approche andragogique de l'ISEIG

L'andragogie

L’andragogie désigne l’art et la science d’enseigner aux adultes. Elle s’oppose à la pédagogie qui concerne l’enseignement aux enfants.
Le rôle du formateur d’adulte n’est pas de transmettre un savoir, mais plutôt de proposer des situations qui vont permettre l’apprentissage, en valorisant l’ensemble des savoirs détenus dans le groupe.
C’est pourquoi on qualifie son rôle de « facilitateur », de « médiateur ». Il facilite le lien entre l’apprenant et un contenu (des savoirs, des savoir-faire, des savoir-être). Il est aussi celui qui facilite les relations dans le groupe.

Les 7 principes de base de l'andragogie

L’andragogie se base sur 7 principes :

  • ISEIG_Circle_Icon_Grey Created with Sketch. Les adultes ne se perfectionnent que s’ils y sont motivés
  • ISEIG_Circle_Icon_Grey Created with Sketch. Les adultes ne se perfectionnent que s’ils en ressentent le besoin
  • ISEIG_Circle_Icon_Grey Created with Sketch. les adultes apprennent par la pratique, et non par l’enchaînement logique
  • ISEIG_Circle_Icon_Grey Created with Sketch. Les adultes progressent en résolvant des problèmes liés à leur réalité
  • ISEIG_Circle_Icon_Grey Created with Sketch. Les adultes mémorisent dans une atmosphère détendue (non scolaire)
  • ISEIG_Circle_Icon_Grey Created with Sketch. Les adultes apprécient la variété (présentation d’une idée de plusieurs manières différentes)
  • ISEIG_Circle_Icon_Grey Created with Sketch. Les adultes veulent être guidés et non jugés, ils progressent par l’échange, et non par le contrôle.

Apprendre efficacement

Le rôle du formateur

Pour apprendre efficacement, le formateur veillera à :

Les motivations peuvent être très variées : satisfaction professionnelle, évolution professionnelle attendue, développement de ses compétences, plaisir d’échanger avec d’autres, goût pour apprendre, etc.
En effet, les échanges entre pairs sont un des leviers majeurs d’apprentissage des adultes. Ils favorisent les débats sociocognitifs. La confiance et la bienveillance sont des éléments indispensables pour un dialogue de qualité.
Le formateur explique aussi les objectifs et les liens entre les activités qu’il propose. L’apprenant doit comprendre pourquoi on fait telle chose à tel moment.
Plus l’adulte est passif, moins il a de chance d’apprendre. Le formateur favorisera pour cela les méthodes d’enseignement actives, c’est-à-dire, celles qui s’appuient sur l’activité des stagiaires et le travail de groupe.
L’adulte en formation doit en permanence faire des rapprochements entre sa pratique et les apports de la formation, qui viennent parfois en contradiction avec ses habitudes. Le formateur doit donc favoriser ce va-et-vient permanent entre expérience et apports nouveaux, par des activités adaptées ou en invitant les apprenants à témoigner de leurs pratiques.
L’adulte a besoin de savoir où il y va, pourquoi et comment il va ou comment on l’y mène. D’où la nécessité de définir et communiquer des objectifs pédagogiques, ainsi que de préciser la progression pédagogique proposée tout au long de la formation. Il a également besoin de percevoir que ce qu’il apprend lui est utile.
Scroll to Top
Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés ou stockés sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil
En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site.